Systems 2004 — compte-rendu

Après deux ans d'interruption, Debian (ainsi que d'autres projets de logiciel libre comme Skolelinux, KDE, OpenOffice.org et les différents BSD) a de nouveau tenu un stand à l'exposition Systems à Munich, grâce à la maison d'édition C&L qui a sponsorisé l'espace dédié aux projets libres. Le stand a été coordonné par les membres de Debian de Munich : Michael Banck, Jens Schmalzing, Robert Lemmen, Erich Schubert, Michael Ablassmeier, Richard Atterer, Achim Bohnet et Simon Richter. Le stand lui-même était vraiment petit, seulement la moitié d'une table ronde, soit au total environ un mètre carré. Au moins, nous avions à notre disposition un mur pour y afficher le poster d'Ayo, ainsi qu'un autre directement sur la table. Malheureusement, notre stand était un peu reculé et n'était pas vraiment visible du hall principal de la conférence. C'est pourquoi, au fil des jours, nous avons ajouté une flèche avec écrit en grand « Debian », de format A4, ainsi qu'une version au format A0 de la plaquette Debian à côté du poster d'Ayo (ces posters d'Ayo sont vraiment jolis, mais ils manquent un peu de contraste, donc ils sont difficiles à identifier de loin). Comme fournitures promotionnelles pour les passants, nous proposions la plaquette de Debian et les DVD de LinuxTag (le deuxième en échange d'une donation volontaire, quand nous sentions que les personnes s'en débarrasseraient probablement un peu plus loin) et nous vendions les posters d'Ayo précités (plusieurs personnes ont également demandé des t-shirts). Toutes les fournitures ont été gracieusement proposées par Credativ.

Bien que NetBSD fasse partie de nos voisins, le stand de Debian avait le meilleur matériel, pour être précis un Mac SE/30, tournant sous Debian stable avec un noyau Linux 2.2. Jens Schmalzing l'a installée et faite fonctionner à temps, donc nous avons pu en faire une démonstration. Nous avons alors réceptionné le kit Shuttle XPC que Shuttle a mis à disposition de tous les projets libres, et ce en tant que machine à usage général pour les démonstrations et les informations. De plus, le ThinkPad de Michael Banck était entouré la plupart du temps. Alors que le Mac tournait bien évidemment en mode texte (avec debroster en général), les autres machines utilisaient le bureau GNOME de Debian. À certains moments, nous avons également montré Debian GNU/Hurd lançant le bureau Xfce à la fois sur le Shuttle et le ThinkPad.

Jens Schmalzing et Michael Banck sont arrivés à l'exposition le dimanche, et ont alors commencé à préparer le stand. Cependant, les kits de Shuttle n'étant pas encore arrivés, cela se limitait surtout à la configuration du SE/30 et à déposer les accessoires de présentation dans l'espace de rangement derrière le stand. Systems a réellement commencé le lundi, et Michael a été vraiment occupé à préparer un peu mieux notre stand au début. Quelques temps plus tard, Robert Lemmen est arrivé et nous avons commencé à nous consacrer aux visiteurs. L'assistance était plutôt faible lundi matin, donc nous avons commencé à avoir peur que Robert soit venu pour rien. Il a alors élaboré notre campagne de marketing intense, en nous déplaçant sur le bord de la zone consacrée aux projets libres, juste à côté du hall de conférence. Il a posé un tas de plaquettes et deux pochettes vides de DVD sur le casier des prospectus, est resté à côté et a commencé à parler avec les passants. Cela a vite fait ses preuves, et nous avons été vraiment occupés le reste de la journée (ou plutôt, de la semaine). Heureusement, Erich Schubert est arrivé aux environs de midi et a eu le temps d'installer Debian sur les Shuttle qui avaient alors été livrées. À chaque fois que quelqu'un voulait savoir quelque chose de spécifique ou s'arrêtait à notre stand, l'un de nous retournait derrière le stand. Il s'est avéré qu'à chaque fois qu'un visiteur s'arrêtait chez nous, d'autres personnes étaient soudainement intéressées et arrivaient.

Le reste de la semaine a été assez semblable. Nous avons réussi à avoir deux personnes quasiment en permanence. L'assistance et l'intérêt étaient nettement supérieurs à ce à quoi nous nous attendions, donc nous étions en général occupés à répondre à une question pendant que les autres visiteurs attendaient tranquillement leur tour. Les posters se sont très bien vendus et beaucoup de personnes ont donné de l'argent en échange de DVD. Nous avons donc collecté un bon montant pour Debian. En outre, il était agréable de s'occuper du stand, bien que parfois fatigant. Bien sûr, la question la plus fréquemment posée était « quand Sarge sera-t-elle publiée ? », suivie d'un petit nombre de « qu'en est-il de amd64 ? » ou de « wow, ça existe ? » quand les gens ont vu fonctionner Debian GNU/Hurd. Les autres questions étaient plus spécifiques. Il faut noter que, bien que Systems soit une exposition informatique généraliste (et en regardant autour, la plupart des ordinateurs étaient sous Windows), à l'exception de quelques visiteurs, tout le monde connaissait Linux et plus de la moitié des passants avaient au moins déjà entendu parler de Debian. De plus, beaucoup de personnes (certainement des lecteurs des listes de diffusion des événements ou de la gazette de Debian) étaient des utilisateurs ou administrateurs avancés de Debian, et venaient juste nous féliciter ou discuter de la manière dont ils utilisent, aiment ou modifient Debian. Enfin, Andreas Barth, Rene Engelhard et Norbert Tretkowski nous ont brièvement rendu visite.

Mardi et jeudi, les membres de Debian se sont réunis après la conférence à l'Augustinerkeller en plein centre de Munich. Il y avait assez de monde (onze personnes au total), et l'ambiance était vraiment bonne ce mardi. Les premières personnes sont arrivées vers 19 h. Achim and Michael ont quitté le bar à 23 h 30 après quelques bières. Jeudi, Jens Schmalzing, Siggi Langauf et Michael Banck ont rencontré les gens de KDE et Skolelinux.

En résumé, la conférence a été plus fatigante et plus amusante que ce à quoi nous nous attendions. Nous espérons avoir quelques nouveaux utilisateurs Debian bientôt (et peut-être même des nouveaux utilisateurs de Debian GNU/Hurd, on ne sait jamais). Un grand merci à toutes les personnes qui ont aidé pour le stand, en particulier aux développeurs Robert Lemmen, Achim Bohnet et Michael Ablassmeier, qui ne font pas partie de Debian. Et encore un grand merci à C&L pour le stand, à Credativ pour les fournitures et Shuttle pour le prêt de son matériel. L'année prochaine, Systems devrait augmenter nettement son espace logiciel libre, donc nous espérons pouvoir alors nous présenter encore mieux et voir d'autres projets comme GNOME, Mozilla ou l'Apache Foundations.

Michael Banck